Parking de la discorde!

 Le temps d’y arriver, une automobiliste me court-circuite et s’y gare.
La colère bouillonne en moi, le ton monte entre nous et quelques mots désagréables s’échangent... Bien après, je suis encore étonnée de la violence de ma réaction !

« Ce ne sont pas les autres qui causent notre violence, ils la révèlent seulement » m’a-t-on fait remarquer. J’ai beau résister à cette idée, je la découvre peu à peu pleine de justesse. Qu’y avait-il ce jour-là ? La fatigue, sans doute ; une visite qui sera écourtée, peut-être ? Mais, plus profondément, cette place de parking entrevue, convoitée, j’en avais déjà fait « ma place ». Je l’avais déjà occupée en esprit. L’autre m’est apparue comme une adversaire, quelqu’un qui me prend « mon bien » et méprise « mon droit ». Qui me méprise !

On s’étonne parfois qu’un conflit éclate si vite : en famille, au travail, entre inconnus. Entre gens de milieux, de races ou de religions différents. Ou lorsque le poids de l’histoire pèse encore : frustrations, injustices, humiliations...
Une flammèche et le feu prend, qui s’attise presque tout seul.

Il aurait fallu peu de choses pour que, sur ce parking, nous échangions un sourire ou un mot : poser un regard amical sur autrui, sans jugement ; me reconnaître démunie et non propriétaire ; être en paix avec moi-même ; laisser l’Esprit me désarmer, car « le fruit de l’Esprit est paix».

Quel esprit nous habite ? D’où peut-elle naître cette paix ?

Paul, l’ancien persécuteur, le fougueux apôtre, témoigne : « C’est Lui, Jésus Christ, qui est notre paix... En sa personne, il a tué la haine...Il est venu proclamer la paix. » Ep 2

L’esprit à mendier, à recevoir, à héberger, c’est l’Esprit de celui qui a tué la haine, qui nous a réconciliés. De sa vie offerte, donnée, a jailli la paix. Il n’impose rien, il invite. Il rend la fraternité possible alors que nous nous savons faibles et hésitants. Il ouvre un chemin de réconciliation à nos cœurs si lents à s’ouvrir au pardon.

La Paix, fruit de l’Esprit, don du Vivant.

La Paix, comme un envoi à ce monde assoiffé de paix.

Sr Anne-Marie, fmm

Back to top