La prière

« Le Christ contemplé…»

« Le Christ contemplé nous envoie à nos frères, en qui nous découvrons sa présence cachée. Et nos frères nous renvoient à la contemplation du Christ ».
Constitutions FMM n° 3

La contemplation est à la source de notre mission. Elle irrigue toute notre vie.

Nous  contemplons le Christ dans  l’humilité de l’Incarnation et le don de sa vie, dans sa mort et sa résurrection.

Nous méditons personnellement chaque jour la Parole de Dieu. Nous la partageons en communauté et nous l’approfondissons par l’étude. Elle nous fait entrer en communion avec   le Christ et nous ouvre à l’action de l’Esprit Saint.  
Nous participons chaque jour à l’Eucharistie et à l’adoration  du Saint Sacrement où nous nous offrons avec le Christ  pour le monde.
Chaque matin et chaque soir, nous prions en communauté la Liturgie des Heures en nous unissant à la prière du Christ. 

Notre vie de prière a aussi ses temps forts : une journée de « désert » par mois, une retraite spirituelle annuelle, et des relectures de vie personnelles et communautaires. 

 

 

         Sr Teresita fmm

 

 

 

Ma relation au Christ comme consacrée F.M.M. ?

Pur don du Seigneur ! La question « pour vous qui suis-je » (Mc 8,29) que Jésus posa à ses disciples, résonna ainsi un jour dans ma jeunesse: pour toi, qui suis-je ? Cette parole bascula ma vie. Franchement, je prenais conscience que je savais si mal lui donner sa place en moi. Je décidais de prendre les moyens pour mieux le connaître. Je le découvrais fascinant et je fus séduite. Après un temps de combat et de sérieux discernement, je décidais de le suivre en consacrant ma vie à Dieu : c’était pour moi l’option fondamentale.
Ce qu’est source d’une relation joyeuse avec Jésus pour moi :
              Le renouvellement chaque matin de l’option fondamentale de ma vie,
              L’adoration eucharistique, temps privilégié de rencontre avec le Bien Aimé et en Lui, l’humanité.
              La contemplation du « OUI » de Marie, J’y vois un acte immense d’ouverture à Dieu.
Facile ? Pas toujours, lors de l’oraison l’esprit s’envole parfois, mais le désir est de Le laisser vivre dans ma vie.

Back to top