Projet de Vie - Pérou

La communauté FMM de Villa Maria del Triunfo partage les efforts faits dans la zone, avec le Dr. Raquel Soto (médecin pédiatre) et son mari, le Dr Luis Vega, associés FMM de la région de Lima.

Avec beaucoup d’enthousiasme et en donnant le meilleur d’eux-mêmes, le Dr Raquel et son mari le Dr Luis, ont offert d’apporter leur aide pour les enfants de notre voisinage qui vivent dans une situation de vraie pauvreté et quelques-uns même d’extrême pauvreté.

Tous les deux font l’expérience de la suite de Jésus et de la pratique du charisme FMM, à travers leur profession de médecins (à la retraite), se mettant toujours au service de la VIE. Laissons le Dr Raquel exprimer ses motivations pour vivre le charisme FMM en tant que laïque, au service des frères les plus petits et les plus déshérités.

Sur les pas de Jésus :
Chaque année naissent dans le monde plus de 26 millions d’enfants trop petits pour vivre parce que leurs mères sont malades, mal nourries ou adolescentes. Plus de 230 millions (43% du total), en âge préscolaire dans les pays en développement, souffrent d’un retard de croissance à cause de la malnutrition ou de maladies courantes. Actuellement, on suppose que cette malnutrition provoquera la mort de plus de sept millions d’entre eux chaque année, et d’innombrables handicapés que ce soit directement ou à cause des effets des maladies infectieuses. Ces enfants, devenus adultes auront une productivité moindre et ne sortiront pas du cercle de la pauvreté doublant ainsi le taux de la mortalité (OMS : rapport 854).

Tous cheminent en tenant la main du Christ. Ils sont ses privilégiés, les plus pauvres. Et nous ? Sommes-nous avec eux ? Combien de pas faisons-nous en arrière ? L’Institut des Franciscaines Missionnaires de Marie a commencé ce chemin d’amour et de justice contre les inégalités au Pérou voici plus de cent ans. Nous les voyons travailler parmi les communautés d’extrême pauvreté de Victor Fajardo, dans les hameaux de Yungay, Curahuasi, sillonnant les rivières du Nanay, dans les habitations des grandes villes comme Cuzco, Arequipa et Lima.

La Fraternité des Associés des Franciscaines Missionnaires de Marie, de la région de Lima, s’et unie à ce défi, faisant un projet pour 2.500 enfants entre 3 et 10 ans, préscolaires et scolaires des écoles primaires de la zone de Ticlio Chico, à Villa Maria del Triunfo, l’une des plus pauvres de Lima, avec le « Projet de Vie » et en coordination avec les sœurs de la communauté de Villa Maria. Nous sommes à la recherche de ces enfants malnutris et anémiques. Nous voulons faire un diagnostic et leur donner un traitement, améliorer leur santé, leur qualité de vie et leur offrir la possibilité de faire partie de la distribution des bénéfices du développement.

Cette obligation scientifique, économique, morale et très spécialement franciscaine sur les pas de Jésus, est incontournable et inévitable, nous la faisons dans le but de faire régner la réconciliation et la paix.

« Frère corps est fugace, temporaire, éphémère, instantané,
après un halètement il restera immobile.
Et moi, qui normalement suis la vie, je resterai accrochée à tes os,
incapable d’être une âme sans tes entrailles. »
(Marco Benedetti)

Raquel Soto de los Reyes de Vega
Pour la fraternité des Associés FMM - Lima

 

Back to top