Une rencontre fructueuse : prêtres et religieuses coréens en mission en France

Le 08 mai 2013

Du 7 au 9 avril 2013, à Beaumont sur Sarthe  pour la 2ème  rencontre  des prêtres et religieux/ses coréens en mission en France

Du 7 au 9 avril 2013, à Beaumont sur Sarthe  pour la 2ème  rencontre  des prêtres et religieux/ses coréens en mission en France : 14 religieux/ses  et  5 prêtres. Sr Margarita Won et moi avons participé à cette rencontre  organisée en vue de s’entraider. Nous avons prié, partagé, mangé, chanté, et même dansé ensemble. Certains s’étaient déjà rencontrés l’année dernière, mais les nouveaux arrivés se sont intégrés dans le groupe tout de suite. On sentait une famille bien unie, bienveillante.

Le dimanche soir, nous avons pris le temps de  nous connaître.  Chacun de nous était accueilli chaleureusement  par  des paroissiens qui  nous ont hébergés  pour la nuit.  Le deuxième jour, nous avons partagé  en petits groupes  de  même génération, sur notre foi, les difficultés vécues et surmontées, les questions rencontrées en mission  et  dans  une autre culture.

Le troisième  jour, nous avons partagé dans le groupe  intergénérationnel  sur la joie vécue en mission en France. Cette rencontre m’a aidée à reprendre confiance en Dieu  en écoutant un prêtre  qui est en France depuis à peine un an. Il nous a dit : « La langue française est une réelle difficulté pour moi. Mais j’ai pu comprendre qu’après certaines  difficultés,  la langue  n’empêche pas  la grâce de Dieu et la relation intime avec Lui et cela ne doit pas non plus prendre  la première place dans ma vie.»  J’ai été particulièrement touchée de son partage et de son regard de foi. Sans doute à cause de mon état intérieur,  j’étais en  train de me décourager et de sombrer à cause des difficultés en français  après tant d’années en France !

 Le dernier jour de notre rencontre, pendant l’homélie, le prêtre  disait : « Quand  je regarde la lumière, mon ombre est derrière  moi. Mais quand je suis contre la lumière, mon ombre  est devant moi. Cette lumière, c’est le Christ. Si je suis  contre cette Lumière, je ne vois que mon ombre.  Cette ombre va  me replier sur moi-même. »

Oui, dans ce repli, je peux oublier tout ce que le Seigneur a réalisé en moi de merveilleux jusqu’à maintenant.   Alors, j’entends un appel  à me retourner à nouveau  vers sa Lumière et  je  retrouve la paix et la joie, comme une libération et comme une guérison intérieure. Voilà le passage du Seigneur, qui fait chaque jour pour nous  une nouvelle création !!  Merci pour cette rencontre fructueuse.

                                                                                                 Sr  Maria Lee, fmm à Oullins

 

  

 
 

Back to top