A l'école de notre maître spirituel, St François d'Assise

Le 22 février 2018

« Apprendre le combat spirituel à l’école de saint François d’Assise. » Tel était le thème de notre dernière session d’interjuniorat élargi aux jeunes profès et professes de vœux définitifs qui s’est tenue les 17 et 18 février derniers à Chevilly-Larue. 

Au début de ce carême 2018, nous étions 22 jeunes religieux franciscains réunis autour de Suzanne Testut, tertiaire franciscaine pour nous mettre à l’école de notre maître spirituel, saint François. Combattre, oui. Mais pour qui et pour quoi ? Si le but du combat n’est pas l’amour, alors il est vain. Et ce combat se vit sur le terrain de la vie fraternelle, dans le quotidien… « François s’est retroussé les manches ! » Il a vécu concrètement la spiritualité du lavement des pieds, s’est fait solidaire de ses frères pour les amener ou les ramener à Dieu. Tout ce qu’il a enseigné à ses frères, il l’a d’abord expérimenté lui-même : il a usé d’une véritable « pédagogie de l’exemple ».

Ensemble et en petits groupes, dans le silence de la prière et la participation à l’Eucharistie, nous avons eu l’occasion de revisiter notre vie missionnaire franciscaine, de déposer ce que nous sommes devant Dieu. Accueillir son regard d’amour sur nous pour changer notre regard sur nos frères. Et si nous faisions de cela un moyen de lutte pour vivre plus religieusement dans le monde d’aujourd’hui ? Un bon programme de carême en tout cas !

sr Magali fmm, La Madeleine

 

 

 

 

Back to top