Vers une plus grande proximité...

Le 29 décembre 2017

Après la fermeture de la communauté du Fort à Nantes, maison qui a vu grandir notre fondatrice Hélène de Chappotin (en religion Marie de la Passion), le conseil provincial FMM de France a choisi de demeurer à Nantes et une nouvelle fraternité a vu le jour.

Son but :
-  garder une présence fmm en ce diocèse qui a vu naître Hélène et tant de vocations fmm
-  continuer la mission des sœurs dans le quartier de Saint Joseph de Porterie
-  accueillir nos sœurs  en pèlerinage en ces lieux si chers à l’Institut.

 

 

Cette nouvelle fraternité de 4 sœurs (Marie-Louise, Bénédicta, Irène, Michèle) est installée, depuis le 5 septembre 2017, dans une petite maison tout près de l’Eglise de St Joseph de Porterie. Une chapelle a été aménagée dans une partie du garage en rez de jardin. La première Eucharistie, présidée par le P. Le Ray, vicaire épiscopal chargé de la vie religieuse sur le diocèse et le P. Le Maître, curé de la paroisse, a eu lieu le 6 décembre. A cette occasion une vingtaine d’amis de la Paroisse et deux sœurs des Châtelets sont venus entourer chaleureusement la fraternité.

La famille d’Hélène de Chappotin a eu un rôle actif dans l’histoire du début de la paroisse. Ainsi à la pose de la première pierre de l’église, le 24 septembre 1846, Hélène était présente avec sa famille : elle avait alors 6 ans.

 


Aujourd’hui les sœurs vivent une mission de proximité, de présence, de prière, sur ce quartier de Nantes ; et  elles sont engagées dans diverses activités selon les possibilités de chacune.
La chapelle est ouverte au public tous les soirs, pour l’adoration du Saint Sacrement et l’Eucharistie célébrée chaque mercredi.




Back to top