La « Session des sœurs-ressource »

Le 25 janvier 2017

Après la session organisée, au printemps 2016, pour des sœurs chargées de traduire nos Ecrits fondateurs, voici la concrétisation d’une nouvelle proposition aux Châtelets : « session des sœurs-ressource », de septembre 2016 à juin 2017

Ceci s’adresse, cette fois, aux sœurs qui porteront plus spécifiquement la responsabilité de la transmission du charisme FMM dans leurs contextes géographiques et culturels respectifs.  

Bozena, Marysia, Carmen, Christina, Lydia, Soumaya et Norah ont laissé leur mission, l’espace d’une année, pour une aventure intérieure, à la fois temps d’étude et relecture de leur expérience aux sources de notre spiritualité.
    
Acquérir et approfondir certaines connaissances,
     Poser beaucoup de questions, avec un cœur brûlant,
          Se taire… écouter…
                 Prendre conscience des chemins de l’Esprit, à travers la réponse personnelle de Marie de la Passion, les expressions de notre charisme dans les avancées de l’Histoire,
                             Rendre grâces, ranimer le don de Dieu déposé précieusement en chaque FMM au long de 140 ans d’existence de l’Institut,
                                         Repérer les défis si divers dans lesquels inventer aujourd’hui, ensemble, les contours de notre fidélité,

Quel programme !
Un désir, une prière, une réponse en actes : « J’ai soif… comme Jésus avait soif… mon âme a soif de Dieu, non seulement pour elle mais pour toute la terre ! » (Marie de la Passion, février 1883).
                Et déjà un autre groupe se prépare pour l’an prochain.


    Sr Elisabeth fmm

 


 D’abord c’est un dépaysement complet : d’une chaleur tropicale humide, à l’automne européen,  d’une ville agitée de presque deux millions d’habitants à la tranquille campagne bretonne, d’une activité professionnelle intense parmi  beaucoup de gens à une recherche bibliographique non moins intense mais en petit groupe… Qui dit dépaysement dit déstabilisation, tentation de retour sur le passé mais aussi ouverture à de nouvelles perspectives…  Le déplacement est tellement normal  dans notre vie missionnaire mais il est toujours  vécu de façon unique !

La session est aussi pour moi une opportunité de mieux connaître la personne de Marie de la Passion à travers ce qu’elle a écrit et ce qui a été écrit sur elle. Concrètement, cela  représente beaucoup de lectures, de réflexion, de partages… Certes, il n’est pas facile de lire des textes spirituels de XIXème siècle avec son vocabulaire spécifique, ses conditionnements théologiques, ses nuances et de les situer  dans  le contexte politique et culturel de la société française de ce temps, ou même d’imaginer la vie d’une communauté FMM de première génération… tout cela demande un travail assez complexe. Mais peu à peu on entrevoit un visage, on perçoit le ‘fin murmure’ de l’Esprit dans la vie d’une personne et d’une communauté, on s’étonne ou on s’émerveille des réponses humaines…  chaque découverte provoque de nouvelles questions : recherche exigeante et passionnante tout à la fois !

Finalement c’est une grande responsabilité de se préparer ainsi personnellement et en groupe à l’actualisation du charisme de l’Institut dans nos Provinces respectives. J’apprécie beaucoup le partage de vie dans notre petite équipe pendant presque une année, particulièrement la richesse de tempéraments, de cultures et d’expériences missionnaires si diverses, ainsi que l’esprit de coresponsabilité et de  compagnonnage qui nous habite : Qu’il est bon d’avoir des sœurs et qu’il est beau de vivre en sœurs !
                                      

Bozena fmm


La rencontre de « sœurs-ressource » nous rassemble de différents pays et permet de nous enrichir dans la différence. Nous avons commencé à travailler et nous voilà plongées dans la rencontre de Marie de la Passion et de son temps. Une fois  de plus, nous sommes convaincues que Dieu agit dans notre histoire malgré  les manques, et les signes de faiblesses. Dans le silence de la prière, la rencontre avec la nature, dans l’échange de la vie quotidienne et les études, dans les défis de chaque province et du monde entier, la voix de Jésus nous accompagne et nous donne la certitude que quelque chose est entrain de germer pour donner vie et vie en abondance.
                      

Carmen fmm

                                        

Back to top